Reseaux.PV.info
Reseaux.PV.info
Reseaux.PV.info
Consentement d'utilisation des Cookies

Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil. J'accepte

Actualités

Enedis publie un premier exercice de prospective sur l'évolution du réseau de distribution

Dans le cadre des travaux de la Commission Perspectives Système et Réseau (CPSR) du gestionnaire de transport RTE, le gestionnaire du réseau de distribution Enedis est chargé d'évaluer les besoins d'investissements dans le réseau de distribution et leurs coûts à 2050. Enedis a publié le 12 avril 2021 ses premiers éléments de réponse à la question. Ces éléments ne sont pas définitifs et serviront à la discussion.

Dans un document de 36 pages, Enedis présente les résultats de ses travaux prospectifs suivant 4 scénarios (Stagnation, Continuité, Transition et Rupture) qu'il a établit et qui diffèrent de ceux élaborés par RTE pour ses propres travaux (voir notamment le Bilan prévisionnel 2050 de RTE récemment publié , ainsi que les travaux menés dans le cadre de la CPSR sur le site dédié ).

Les différents scénarios se distinguent selon plusieurs paramètres, dont les caractéristiques de la production renouvelable  :

  • Continuité : scénario tendanciel, les objectifs de la PPE sont atteints puis maintenus. En 2050, la part de la production EnR est de 40 % de la production totale, ce qui équivaut à 80 GW de production éolienne et solaire raccordés sur le réseau de distribution (RPD).
  • Transition : 171 GW d'éolien et de photovoltaïque sont raccordés sur le RPD,
  • Rupture : la consommation augmente du fait d'une forte électrification des usages, le mix de production atteint 100% d'électricité renouvelable, équivalents à 261 GW d'éolien et de photovoltaïque raccordés sur le RPD.

En comparaison, le scénario le plus ambitieux en matière d'énergies renouvelables de RTE (voir Bilan Prévisionnel 2050), le "M0", correspond à environ 185GW de photovoltaïque et 55GW d'éolien terrestre, qui seront probablement raccordés en grande partie sur le RPD.

Extrait du rapport :

"Enedis consacre désormais environ 2 milliards d’euros d’investissements par an aux raccordements et extensions de réseau associées et a anticipé ce besoin d’ici à 2035 en cohérence avec les objectifs de la Programmation Pluriannuelle de l’Energie (PPE). À l’horizon 2050, ce montant d’investissements varie principalement en fonction du nombre d’installations de production raccordées au réseau de distribution. Ce montant serait compris entre 6 et 8 milliards d’euros par an dans un scénario « 100 % renouvelable », qui repose en particulier sur un fort développement du réseau public de distribution d’électricité."

Prospective Enedis.pngExtrait du document Enedis

Le scénario Continuité impliquerait des coûts de raccordement au réseau de distribution et extensions de ce réseau qui y sont associées (consommation et production) similaires aux coûts actuels, le scénario Transition impliquerait un doublement de ces coûts et le scénario Rupture un triplement ou quadruplement de ces coûts.

Ce premier exercice de prospective d'Enedis à intégrer un scénario 100% renouvelable est conduit dans un contexte de sollicitation croissante du GRD sur la planification des réseaux intégrant les nouveaux usages de l'électricité et les énergies renouvelables (voir notamment la nouvelle obligation d'établir un Plan de développement des réseaux de distribution à 5-10 ans).

A voir également