Photovoltaique.info
Reseaux.PV.info
Consentement d'utilisation des Cookies

Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil. J'accepte

Actualités

PUBLICATION - Bilan électrique 2019

RTE a publié son bilan électrique pour l’année 2019 : la consommation d’électricité diminue légèrement, les émissions de CO2 baissent de 6 %, les productions éolienne et photovoltaïque sont en hausse.

La consommation d’électricité corrigée de l’aléa météorologique atteint 473 TWh en 2019, soit une baisse de 0,5 % par rapport à 2018. Depuis 2011, la consommation d’électricité stagne entre 470 TWh et 480 TWh.

En 2019, la production d’électricité d’origine nucléaire a baissé de 3,5 % du fait d’une moindre disponibilité du parc. La production hydraulique baisse quant à elle de 12,1 %. Les hausses des productions thermique fossile (+9,8 %), éolienne (+21,2 %) et solaire (+7,8 %) ne parviennent pas à compenser la baisse du nucléaire et de l’hydraulique. En résulte une diminution de 2% de la production totale qui s’établit à 537,7 TWh. En dépit d’une baisse des exports (-2,7 %) et d’une augmentation des imports (+8,4 %), la France se maintient en premier exportateur européen avec une balance excédentaire de 55,7 TWh

Les émissions de CO2 du système électrique français diminuent de 6 % malgré la hausse de la production thermique fossile. Cette baisse s’explique par une diminution de 71,9 % de la production à partir de charbon. Si celle-ci est plus que compensée par l’augmentation de la production à partir de gaz (+ 23,8 %) et de fioul (+ 26,5 %), le facteur d’émission bien plus faible de ces deux sources d’énergie permet une diminution des émissions totales. D’après RTE, ce transfert du charbon vers d’autres moyens de production fossiles s’explique d’une part par une augmentation du coût des certificats d’émission de CO2, d’autre part par la baisse du prix du gaz et enfin par l’évolution de la parité €/$.

Pour en savoir plus, consulter le bilan électrique de RTE.

A voir également

Chapitre | Comprendre le système électrique
Architecture technique
Chapitre | Comprendre le système électrique
Equilibre offre-demande
Chapitre | Comprendre le système électrique
Marchés de l'électricité