Photovoltaique.info
Reseaux.PV.info
Consentement d'utilisation des Cookies

Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil. J'accepte

Le photovoltaïque dans le réseau électrique

Installation intérieure d'électricité - Producteur

Les extrémités des réseaux publics de distribution d’électricité sont matérialisées par les points de livraison des utilisateurs, qu’ils soient consommateurs ou producteurs. L'installation intérieure du producteur ou du consommateur est par conséquent l'installation électrique en aval de ce point de livraison.

Pour en savoir plus

Voir la page "Réseaux publics de distribution" de l'article "Différents types de réseaux"

Les autres articles liés

Postes sources - AODE/GRD - GRD

Les postes sources sont les transformateurs de courant qui assurent l’interface entre le réseau de transport et le réseau de distribution. Ils sont un peu plus de 2 000 en France.

Propriété

L'article L322-4 du code de l'énergie introduit une exception dans la propriété des réseaux publics de distribution : les postes sources appartiennent à Enedis lorsqu'elle les exploite.

"Toutefois, la société gestionnaire du réseau public de distribution, issue de la séparation juridique imposée à Electricité de France par l'article L. 111-57, est propriétaire de la partie des postes de transformation du courant de haute ou très haute tension en moyenne tension qu'elle exploite."

Pour en savoir plus, voir les articles :

Les autres articles liés

Réseau de distribution - AODE - GRD

En France, le réseau dit de "transport" est constitué de lignes à haute ou très haute tension relevant du niveau "HTB" qui va de 63 000 à 400 000 Volts (63 à 400 kV), tandis que le réseau de distribution est composé de lignes à moyenne tension (niveau "HTA" à 20 kV, plus rarement à 15 kV) et à basse tension (niveau "BT" à 400 V en triphasé et 230 V en monophasé).

Hormis les grands sites de production et les gros consommateurs industriels, raccordés au réseau de transport, les autres utilisateurs d'électricité sont raccordés au réseau de distribution. Avec plus de 600 000 km de lignes, la moyenne tension HTA accueille la petite hydraulique (moins de 10 MW) et la plupart des parcs éoliens et centrales photovoltaïques de moyenne puissance, ainsi que les consommateurs industriels et tertiaires (immeubles de bureaux, centres commerciaux, équipements publics, etc.). La basse tension BT quant à elle dispose de plus de 700 000 km de lignes et dessert tous les autres utilisateurs du réseau, que ce soit pour consommer (ménages, petit commerce, petit tertiaire, agriculture, …) ou pour produire (principalement à l’aide de systèmes photovoltaïques en toiture). Pour en savoir plus, voir l'article "Architecture Technique des Réseaux".

En fonction des Communes, le réseau de distribution est géré par Enedis (environ 95 % du territoire) ou par des Entreprises Locales de Distribution (ELD).

Pour en savoir plus, voir les articles :

Les autres articles liés

Installation intérieure d'électricité - Consommateur

Les extrémités des réseaux publics de distribution d’électricité sont matérialisées par les points de livraison des utilisateurs, qu’ils soient consommateurs ou producteurs. L'installation intérieure du producteur ou du consommateur est par conséquent l'installation électrique en aval de ce point de livraison.

Pour en savoir plus

Voir la page "Réseaux publics de distribution" de l'article "Différents types de réseaux"

Les autres articles liés

Type de réseaux - Propriétaire - Gestionnaire

Contenu non publié.

Les autres articles liés

Réseau fermé - Gestionnaire ou propriétaire du site

De nombreux sites spécifiques tels que des aéroports, des ports, certains sites industriels ou encore des campus universitaires disposent de leur propre réseau privé de distribution d’électricité composé généralement :

  •     D’un poste de livraison au réseau public de distribution HTA ou au réseau public de transport HTB ;
  •     D’un ou plusieurs départs HTA alimentant des postes de transformation HTA/BT ;
  •     De départs BT alimentant différents consommateurs.

Pour en savoir plus

Voir la page "Réseaux fermés" de l'article "Différents types de réseaux"

Les autres articles liés

Réseau intérieur - Consommateur

Une pratique largement répandue dans le monde de la construction consiste à raccorder au réseau de distribution les immeubles de bureaux neufs au travers d’un seul et unique point de livraison mutualisé entre les entreprises occupant ces bâtiments. Afin d'adapter la réglementation à cette pratique, la notion de réseaux intérieurs des bâtiments a été introduite dans le code de l’énergie en 2017  [...]

Pour en savoir plus

Voir l'article la page "Réseaux intérieurs" de l'article "Différents types de réseaux".

Les autres articles liés

Colonne montante - AODE - GRD

La loi ELAN, promulguée le 23 novembre 2018, clarifie le statut des colonnes montantes : si un doute subsistait sur leur propriété, elles deviennent désormais propriété des collectivités concédantes du réseau de distribution publique, et il revient aux concessionnaires d'en assumer les frais de rénovation électrique.

Pour en savoir plus

Les autres articles liés

Réseau de transport d'électricité - RTE

En France, le réseau dit de "transport" est constitué de lignes à haute ou très haute tension relevant du niveau "HTB" qui va de 63 000 à 400 000 Volts (63 à 400 kV), tandis que le réseau de distribution est composé de lignes à moyenne tension (niveau "HTA" à 20 kV, plus rarement à 15 kV) et à basse tension (niveau "BT" à 400 V en triphasé et 230 V en monophasé).

Le réseau de transport, géré par RTE, a pour fonction d'acheminer l'électricité sur de grandes distances. Avec plus de 100 000 km de lignes, il accueille par ailleurs les grands sites de production (centrales nucléaires ou fossiles, grands barrages, parcs éoliens et parcs photovoltaïques au sol) et les plus gros consommateurs, notamment industriels. Il est également utilisé pour les échanges d’électricité entre pays voisins via les interconnexions dont la capacité totale est aujourd’hui de l’ordre de 15 gigawatts (15 GW, soit 15 000 MW).

Pourquoi transporte-t-on l'électricité en très haute tension sur les longues distances ?

Plus le niveau de tension d’une ligne est élevé, moins les pertes en ligne sont importantes pour une puissance donnée : c’est pourquoi le transport d'électricité sur des grandes distances se fait en très haute tension. Revers de la médaille, de tels niveaux de tension présentent des problèmes de sécurité incompatibles avec la présence d'êtres humains : l'électricité doit donc être distribuée aux consommateurs finaux à des niveaux de tension bien plus faibles.

Pour en savoir plus

Les autres articles liés