Photovoltaique.info
Reseaux.PV.info
Consentement d'utilisation des Cookies

Notre site sauvegarde des traceurs textes (cookies) sur votre appareil afin de vous garantir de meilleurs contenus et à des fins de collectes statistiques.Vous pouvez désactiver l'usage des cookies en changeant les paramètres de votre navigateur. En poursuivant votre navigation sur notre site sans changer vos paramètres de navigateur vous nous accordez la permission de conserver des informations sur votre appareil. J'accepte

Actualités

PUBLICATION - Nouvel arrêté concernant les données d’investissement sur le réseau

Afin d’améliorer la programmation des investissements sur le réseau, un nouvel arrêté précise et harmonise les remontées de données concernant l’investissement des différents maîtres d’ouvrage

Les programmes d’investissement sur le réseau public de distribution d’électricité sont présentés chaque année par les gestionnaires de réseau de distribution et les autorités concédantes (AODE) exerçant une maîtrise d’ouvrage, au cours des conférences départementales. Les conférences départementales sont des instances obligatoires introduites par la loi NOMÉ (article 21) présidées par le préfet et regroupant les AODE et leur(s) gestionnaire(s) de réseau de distribution.

Le comité du système de distribution publique d’électricité (CSDPE) a été créé au niveau national par la loi de Transition énergétique en 2015 (article 153) dans le but d’ « examiner la politique d’investissement » sur la base des données fournies par les conférences départementales. Jusqu’à présent, le CSDPE se heurtait à des remontées de données très hétérogènes. Or, sans une bonne connaissance des investissements passés et à venir du concédant et du concessionnaire, cette programmation peut s’avérer difficile.

Afin d’éviter cet écueil, un nouvel arrêté précise et harmonise les remontées de données concernant les investissements. Désormais, concédant et concessionnaire devront fournir aux CSDPE et au ministre les informations concernant les investissements :

  • Réalisés l’année précédant la CSDPE ;
  • Prévus l’année en cours ;
  • Programmés l’année suivant la CSDPE.

Ce nouvel arrêté devrait par conséquent améliorer l’échange d’informations et faciliter le rôle de la CSDPE.

A voir également

Chapitre | Décrypter le jeu d'acteurs
Données et diagnostic